Activité de vos élu-e-s : Conseil municipal du 21 janvier 2015

Publié le par Parti de Gauche 94 Nord

Conseil municipal du 21 janvier 2015


Intervention de Mme Michèle Le Gauyer sur le bilan triennal du PLH

Michele.jpg

Le Programme local de l’Habitat de la ville a été adopté le 10 mars 2011 par le conseil municipal.
Les travaux pour son élaboration ont été collaboratifs, ce qui a montré la force de l’intelligence collective, que nous avons mis réaffirmée dans le programme de Fontenay pour tous que les Fontenaysiens et les Fontenaysiennes ont majoritairement choisi pour les 6 années à venir.
Une méthode de travail rigoureuse :
•    Production d’un premier projet de Programme, par un groupe de travail dédié constitué d’élu-e-s et de techniciens des services de la ville, avec un accompagnement externe.
•    Dans un 2ième temps, revisite de l’ensemble du programme, par un groupe plus retreint, afin de le compléter, l’enrichir.
Au terme de ce travail des engagements forts et volontaristes se dégageaient ainsi que les moyens pour leur mise en œuvre.
Le résultat de ce travail de qualité au service des citoyennes et citoyens de la ville, c’est après 3 ans, la réalisation de 14 des 15 engagements !
Cela a permis d’exonérer sur 80 % du territoire de la ville, 800 familles du Supplément de Loyer Social. La mixité sociale est garante d’une réelle cohésion sociale, fondement d’une vie en société apaisée, elle fait de Fontenay une Ville à vivre. Elle fait de notre ville une ville recherchée pour s’y installer, appréciée pour y rester.
Belle réussite au service de toutes et tous, fontenaysiennes et fontenaysiens, dans un secteur crucial pour la qualité de vie. Saluons au passage le travail des services de la Ville, le travail du Service Public.
C’est dans le secteur de la production de logements que les réalisations n’ont pas encore été à la hauteur de nos objectifs.
Fontenay sous Bois du fait de sa situation géographique, du maillage de transports, de l’attractivité du bien vivre, du cadre de vie, des équipements, est confronté à la cherté du foncier et à la gangrène de la spéculation foncière. Pour produire des logements diversifiés et répondre ainsi aux attentes d’une population attachée à la,  des choix stratégiques ont dans la période été mis en œuvre :
•    Création d’une SPL, Marne au Bois, avec les villes de Nogent et Rosny. Depuis la ville de Bry a rejoint la SPL. La SPL a depuis sa création porté les études, projets d’aménagement permettant de construire, d’aménager. C’est ainsi que l’opération de al rue Lacassagne dans le cadre de la réhabilitation de la Redoute est en cours d’achèvement ; que l’opération dite de l’Îlot Michelet avance ; que l’opération dite Jeanne d’Albret est elle aussi en cours de concrétisation. Tout cela dans un contexte peu favorable tant du point de vue des contraintes liées au financement des opérations que de celles liées au PLU. La révision du PLU engager résolument dès le début de la nouvelle mandature apportera de nouvelles possibilités.
•    Convention avec l’EPFIF, pour l’acquisition des terrains nécessaires, le portage des acquisitions le temps de la réalisation des opérations, notamment les terrains de Jeanne d’Albret.
•    Mobilisation de fonds pour garantir des emprunts aux organismes de Logements publics et compenser le coût du foncier par une aide à la « surcharge foncière ».
Pour porter tous leurs fruits au service du logement et de l’habitat, ces actions ont besoin de temps, de persévérance.
On ne peut que déplorer les projets de dessaisissement de la collectivité municipale au profit d’une « Métropole » dont les choix ne seront pas forcément les nôtres : pour une ville accessible à toutes et tous quelles que soient les ressources, les configurations familiales. Contre l’ « apartheid social » que d’aucuns et d’aucunes appellent de leurs vœux.
Par ailleurs dans les autres domaines d’action du PLH, même si de nombreux objectifs ont été atteints, nous poursuivrons nos actions, les renforcerons, auprès des ménages fragiles, dans le parc social et le parc privé, notamment autour de la réhabilitation thermique des logements, en lien avec les partenaires que sont les amicales de locataires et les bailleurs.
Je vous invite au nom du groupe des élu-e-s du Front de Gauche à approuver ce bilan, sans réserves.

Publié dans Parti de gauche

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article