Avis de décès : l'antenne jeunesse des Alouettes a fermé ses portes.

Publié le par Parti de Gauche 94 Nord

Par Delphine Fenasse
Conseillère municipale déléguée à l'activité périscolaire
Conseillère territoriale

L'antenne jeunesse du quartier des Alouettes a fermé définitivement ses portes

En tant qu'élue et habitante de ce quartier, je le déplore.

Je le déplore parce que ce quartier, le moins peuplé de la ville (un peu plus de 2.500 hbts), très isolé du reste de la ville de part sa situation géographique, ne dispose plus maintenant du dernier équipement public qui lui restait en dehors de l'école et de la crèche.
Pas de ludothèque, pas de poste, plus d'antenne municipale, pas d'équipement sportif de proximité ni de transport public de proximité …
Tout est très compliqué lorsque l'on habite aux Alouettes et que l'on n'a pas de véhicule. Nous avons le RER, mais il n'emmène pas les enfants au stade, à la piscine ou au conservatoire. Et faire le trajet Les Alouettes - le Conservatoire en transport en commun un samedi après-midi lorsque le 124 ne circule plus que toutes les 20 minutes nécessite une excellente organisation, parole le parent ! Nous n'avons même pas d'espace vert digne de ce nom !

Je le déplore parce que les jeunes de ce quartier se retrouvent sans lieu commun, sans lieu de vie. Que feront-ils le mercredi après-midi ou durant les vacances scolaires ? Ils avaient à leur disposition non seulement une équipe dévouée qui leur proposait toute un tas d'activité en extérieur ou en intérieur, mais également d'un espace commun ou passer du temps ensemble, juste à discuter, se chambrer, faire un baby-foot … Rien d'extraordinaire pourtant …

Ils n'ont qu'à aller jusqu'à la nouvelle antenne du Bois Cadet me direz-vous. Certes.
Mais je mets ma main à couper qu'aucun ne fera le trajet de 20 mn à pied jusque là-bas, dans un lieu qui n'est pas le leur.
Mais on n'a plus d'argent me direz-vous. Certes.
Mais il reste que c'est le choix de sacrifier ceux qui se font le moins entendre parce que les moins nombreux qui a été fait.

Je le déplore enfin, parce qu'alors que nous menons une campagne #jeunesafontenay visant à comprendre, mesurer les besoins, les manques et les attentes des jeunes, quel message envoyons-nous aux jeunes des Alouettes ?
Le maire et les élu-e-s organisent des rencontres avec les jeunes au sein de plusieurs quartiers de la ville : Le Bois Cadet, La Redoute, Les Larris, Jean-Zay, Pasteur … mais pas aux Alouettes !
C'est pourtant pas le bout du monde !

Reste à espérer qu'un nouvel espace public voit le jour dans le cadre de la requalification du quartier. En tant qu'élue de ce quartier, j'y veillerai.

 

Commenter cet article