Semaine et festival des droits de l'enfant 2015

Publié le par Parti de Gauche 94 Nord

L’embrigadement des enfants, victimes des conflits armés, tel est le thème cette année de la Semaine des Droits des enfants, du 16 au 22 novembre, organisée depuis 2009,et pilotée par la coordination éducative locale.
Dans le cadre de cette Semaine des Droits de l’enfant, le Festival des droits de l’enfant, organisé par le service de l’Enfance avec ses équipes d’animation des centres de loisirs et ses ludothèques, se déroulera du mercredi 18 novembre au samedi 21 novembre 2015 et aura pour thème l’environnement, l’éco-citoyenneté et le développement durable.

Par Delphine Fenasse
Conseillère municipale, déléguée aux activités périscolaires

Le 12 février, c’est la Journée internationale des enfants soldats, dédiée aux milliers de garçons et de filles enrôlés de force aux groupes armés.

Voilà maintenant près de vingt ans, le monde s’est engagé à condamner et à prendre des mesures contre l’utilisation des enfants dans les conflits armés, et en particulier contre les enfants soldats. Mais 20 ans après, si le recrutement et l’utilisation d’enfants âgés de moins de 15 ans comme soldats sont interdits par le droit international humanitaire et sont définis comme des crimes de guerre par la Cour pénale internationale, l’Unicef estime que des centaines de milliers d’enfants sont encore et toujours utilisés comme soldats dans le monde entier.

Ces milliers d’enfants sont impliqués soit au sein des forces régulières de leur pays, soit en tant que membres de groupes armés, d’unités paramilitaires ou de milices. Nombre d’entre eux ont été enlevés alors qu’ils étaient à l’école, dans la rue ou chez eux. C’est le cas au Soudan du Sud, où au cours de la dernière année, 12.000 enfants ont été recrutés et utilisés comme soldats par les forces et groupes armés. Ces enfants sont spoliés de leur enfance, et sont exposés à de terribles dangers, ainsi qu’à de profondes souffrances physiques et psychologiques.

Le combat contre l’utilisation des enfants soldats est primordial parce c’est avant tout une lutte pour les droits de l’enfant. C’est grâce à ce combat que le 27 janvier 2015 l’Unicef et ses partenaires ont obtenu la libération d’environ 3.000 enfants soldats au Soudan du Sud.

Aujourd’hui, il est grand temps de faire déposer les armes aux enfants soldats et de construire un avenir aux enfants libérés.

Retrouvez toute la programmation de la Semaine et du Festival des Droits de l'enfant ici et ici

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article